3/04/2011

Quelle fonte choisir pour un roman?

La mise en page d’un roman ou d’un recueil de nouvelles n’est pas une tâche aussi simple qu’on pourrait le croire. Cet article porte sur le choix d’une police de caractères bien adaptée.

Lire la suite de Quelle fonte choisir pour un roman? sur philippe-roy.cheminsobscurs.com

7 commentaires:

Gabrielle Syreeni a dit...

Je trouve ton article absolument pertinent! Un peu long, mais c'est sans doute parce que tu ne veux rien oublié.

Je m'y référerai prochainement. Je compte plancher sur un petit projet indie qui me tient à coeur.

Continues de nous nourrir de tes précieuses connaissances sur l'édition et la mise en page.

Salut!

Philippe Roy a dit...

Très bien. Tiens-moi au courant de l’évolution de ton projet. Je peux tout de suite te conseiller de mettre la main sur le Ramat de la Typographie, si tu ne l’as pas déjà. C’est la référence ultime dans le domaine, et il couvre tous les champs que je ne peux pas aborder ici.

Comptes-tu éditer en livre numérique?

Quant à la longueur de l’article... malheureusement, je n’ai pas été aussi précis que je l’aurais voulu. Il y a beaucoup de choses à dire.

Le prochain article portera sur la fine typographie.

Gabrielle Syreeni a dit...

Non, le numérique ne me tente pas. Si je ne suis pas à l'aise avec la lecture sur ce médium (fatigue des yeux, coûts, son aspect virtuel plutôt que concret), je ne le serais pas non plus pour mes propres publications (à moins que mon éditeur l'exige).

Oui, je connais le Ramat. Merci de m'y avoir fait pensé.

Moi, j'ai le problème contraire avec mes articles. J'ai tendance à en écrire des complets, les plus précis possibles et révisés plusieurs fois avant de les publier. J'en fais carrément trop pour mon petit blogue. J'ai dû me recentrer sur sa raison d'être.

Sur ce, merci pour ton intérêt, je te tiendrais au courant!

Heloise a dit...

Super l'article, le plus complet et bien expliqué jusqu'à présent dans ma recherche, merci! Je cherchais l'info alors que je suis juste au stade de taper mon texte en word en times que je trouve un peu trop classique et lassant à lire (effet "bloc"), ce sont de bonnes pistes que tu donnes là, pour moi qui n'ai jamais publié quoi que ce soit, c'est déjà plus clair :)

Philippe Roy a dit...

Ravi de pouvoir être utile.

Vous pouvez esayer la fonte «Palatino», créée par Hermann Zapf, qui est disponible sur pratiquement 100 % des ordinateurs. Je ne l'ai pas conseillée dans l'article, parce que'elle ne dispose pas des petites capitales en version de base. Si vous ne l'avez pas, «Book Antiqua» est une copie conforme perpétrée par Microsoft.

Heloise a dit...

Merci Philippe!
En effet j'ai Palatino 'linotype' et aussi Book antiqua. J'hésitais entre Palatino et Garamond justement.

Mais bon peut-être que je resterai juste au format e-book donc là ce sera peut-être différent. allez le texte avant tout, chaque chose en son temps :)

Philippe Roy a dit...

Si penser un peu à la forme de son livre apporte une motivation suplémentaire, pourquoi pas? Et le livre électronique est, en effet, une toute autre affaire. Dans ce cas, les fontes de type Georgia, conçues en fonction de l'affichage à l'écran, prennent toute leur pertinence, et même les fontes sans sérif ne sont pas nécessairement à proscrire.