7/16/2011

Créer la couverture de votre livre

Réaliser la mise en pages d’un roman est relativement simple. Les règles sont bien définies, le choix de police est relativement restreint et, dans le doute, on peut toujours copier la présentation des livres des grandes maisons. Et ce qui concerne la couverture du livre, c’est une autre histoire. Là, on tombe dans la créativité pure. Les règles ne sont plus des lois, mais des guides qui peuvent être brisés avec un certain succès. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour l’amateur. Car l’échec de la couverture est simple à évaluer: c’est l’échec du livre.

La couverture d’un livre est son principal vendeur, et c’est le plus souvent le seul. Vous pourrez toujours le vendre à votre mère ou le vanter jusqu’à perte-salive dans un salon ou un autre, mais en dernier recours, votre livre devra se défendre seul, sur une table (si vous êtes chanceux), sur une étagère, sur un présentoir, ou tout simplement dans un catalogue. Chaque fois, les lecteurs potentiels ne feront qu’effleurer la couverture des yeux avant de décider ou non de lire le quatrième de couverture. Et après avoir lu le quatrième, il regarderont une nouvelle fois la couverture.

Lisez la suite de créer la couverture de votre livre sur le blogue de Philippe Roy

Aucun commentaire: