12/30/2011

Réviser sur iPad?

Au départ, j’avais créé ce blogue afin de tenir au courant de mes progrès littéraires les gens que ça intéressait. J’ai un peu renoncé depuis, puisque les progrès peuvent être lents, et surtout que c’est un travail beaucoup mieux réalisé par les médias sociaux depuis.

Reste que j’ai terminé la seconde révision de mon mansucrit, celle qui suivait la relecture par mes lecteurs privilégiés. Suite à leurs conseils, j’ai rajouté plusieurs chapitres et considérablement épaissi l’histoire, balançant quelques incohérences au passage. J’ai une vision de plus en plus claire, non seulement de ce livre, mais du cycle en entier. Je suis surtout heureux de constater que mes progrès se font généralement en enlevant des éléments inutiles, souvent en fusionnant différents points de l’intrigue. L’écriture est assez semblable à la sculpture sur un point: l’essentiel est de soustraire à la matière première, rarement d’en ajouter. Et oui, on peut enlever de la matière tout en ajoutant des chapitres.

Me voici donc à deux pas de soumettre mon manuscrit aux éditeurs. Reste à repasser sur le manuscrit une dernière fois, afin de récupérer ça et là les fautes de français et repérer les passages incohérents ou redondants qui ont pu se glisser à la faveur des ajouts de chapitres.

Écran ou papier?

L’imprimante laser est un investissement nécessaire pour un écrivain sérieux. Ces appareils sont devenus abordables et réduisent considérablement le coût à la copie, qui devient significatif quand on doit imprimer plusieurs copies d’un livre de quatre cents pages. J’en ai une désormais, mais j’ai aussi un iPad. L’idée folle m’est venue que je pourrais réliser ma relecture à partir d’un pdf que je réviserais sur iPad. Je compte m’acheter un stylet pour des raisons artistiques (le dessin commence à me manquer), aussi je crois bien que ce n’est pas du tout impossible. J’ai déjà repéré deux fautes... en deux pages :[

Je vous tiendrai a courant.

Aucun commentaire: