3/23/2011

Crimson text — la police idéale pour un roman?

Complémentaire à mon billet sur le choix d'une police de caractère pour un roman, j'ai découvert aujourd'hui une autre fonte disponible en licence ouverte, ce qui signifie que quiconque peut la télécharger et l'utiliser. C'est le Crimson Text.
Inspirée des excellent travaux de Robert Slimbach (un des mes créateurs de fontes favoris), elle se veut la fonte idéale pour les livres. Je l'ai testée, et je dois dire que c'est mission accomplie. Je n'hésiterais pas une seconde à l'utiliser moi-même. Elle comporte trois graisses, d'excellentes petites capitales et de magnifiques italiques. L’auteur prévient que les approches ne sont pas encore au poil (il dit «abysal») et j'ai constaté que, en effet, il reste du travail à faire. Mais en format texte courant, les problèmes sont presque invisibles. Ne l'utilisez pas à plus de 14 points à moins d’être prêt à régler les approches à la main.
L’œil de cette fonte est particulièrement réduit, ce qui signifie que vous devrez rajouter un point au corps et utiliser une hauteur de ligne un peu plus serrée. Les contraste entre pleins et déliés sont faibles. Elle est parfaite pour l'impression numérique ou les impressions de qualité, mais il existe de meilleurs choix sur papier journal.

Aucun commentaire: