11/14/2010

Interview avec Russell T. Davis

Je suis tombé sur une partie du site de BBC traitant de l'écriture des scripts. La section en entier est très détaillée et d'un grand intérêt pour n'importe quel écrivain (même si la section porte essentiellement sur l'écriture pour la télévision). Mais j'ai cherché, et trouvé, un entretien avec Russell T. Davis, responsable de la renaissance de Dr Who au petit écran. Grand fan du grand Docteur, je dévoré cet entretient instructif.

C'est ici. Surfez un peu, il y a une matière incroyable dans ce site.

http://www.bbc.co.uk/writersroom/insight/russell_t_davies_1.shtml

11/08/2010

Révisions terminées

J'ai terminé mes révision samedi dernier. J'ai maintenant trois copies de mon manuscrit (environ 450 pages) que je vais confier à des lecteurs privilégiés. En attendant, je vais essayer d'aérer mon esprit et de penser à autre chose qu'à cette histoire, sa suite et tous ses personnages. Peut-être même (pourquoi pas) me remettre au dessin pour un moment?

11/05/2010

La Grotte

Un court extrait du chapitre sur lequel je travaille:

«De ce côté, on arrivait assez rapidement à un stationnement à étage, adossé au fleuve, qui défigurait depuis une cinquantaine d’années l’une des plus belles vues sur le quartier historique. Il appuyait ses colonnes de béton sur les fondations des anciennes fortifications. Michel et Myriam descendirent un petit muret, peut-être la construction la plus ancienne de toute la cité. À ses pieds, coincé entre la pierre et l’eau, peut-être trois mètres au-dessus du fleuve, il y avait un petit sentier tracé par l’obstination des pas. Myriam s’engagea dans cette direction, Michel sur ses talons. Il connaissait bien ce sentier, comme beaucoup de jeunes gens, mais l’évitait désormais, comme la plupart des Bergers, gênés par la proximité de l’eau courante. Ils marchèrent vers le nord, au confluant de la rivière, plus large et moins furieuse à cet endroit. Là, ils prirent la passerelle dite «des amoureux». En regardant par-dessus son épaule gauche, Michel aurait pu voir la poudrière, et la fenêtre qu’avait enjambée le livre de chair fuyant pour sa vie, quelques semaines auparavant. Et, presque juste au-dessus, au sommet de la falaise, la cathédrale Saint-Michel, où se jouait la destinée d’un prince de mille ans.»

11/01/2010

Mise à jour

J'achevais ma dernière lancée de révisions avant de placer mon nouveau roman dans les mains des lecteurs privilégiés, quand je me suis aperçu qu'il me manquait un chapitre. De plus, je n'ai plus les extraits du même chapitre que j'avais déjà écrits. Tant mieux, il n'était pas très bon. J'ai déjà écrit la moitié du nouveau chapitre. L'autre sera peut-être réalisée aujourd'hui. Pas nécessairement, la bronchite n'est pas un excellent compagnon d'écriture.

En attendant, j'ai trouvé ce blog grâce au forum de Scrivener, où des auteurs en bateau parlent de leurs expérience. Très intéressant.

http://writeonthewater.com/