7/01/2007

Début de ma trente-quatrième année

Me voici à la fin de ma première semaine de vacances. J’ai célébré jeudi mon anniversaire; me voilà plus âgé d’une autre année.

Alors que j’avais prévu passer la semaine à faire avancer HeII, je l’ai surtout utilisée à regarder la télé et désaouler. Le beau temps m’enlève toute envie de me plonger dans une atmosphère lourde et déprimante. Je vais peut-être me mettre à l’écriture d’un roman de plage, avec des zombies surfeurs et des vampires qui se font bronzer à la lumière de la lune.

Mon coloc ne paie peut-être pas les factures et le loyer (si tu lis ces lignes, cesse de trouver des explications, je ne les crois plus), il m'incite néanmoins, par son exemple en écriture forçonnée, à m’activer un peu. Écrire quelque chose, n'importe quoi.

La semaine qui s’ouvre au bureau promet d’être mouvementée: une semaine de retard à cause des vacances, une augmentation à demander (c’est la première fois que je devrai en demander une) et des structures à changer, afin de rendre le département plus efficace, mais sans en parler au superviseur, qui tenterais de nous en empêcher pour prouver son utilité.

Aucun commentaire: