6/09/2007

Petit arrêt à la Banquise

Petit arrêt à la Banquise, institution de la rue Rachel, renommée pour sa poutine excellente (dans la mesure ou frite, sauce brune et fromage en crottes puisse rejoindre la gastronomie).

Je profite du temps ensoleillé (mais pas encore suffocant) pour prendre l'air. J'ai fait mon premier arrêt au fameux parc Lafontaine, où j'ai pu profiter d'un duo de guitares envoûtant et d'une vue imprenable sur les premier bikinis de la saison. Après avoir, bien entendu, couvert mon crâne nu de la crème solaire la plus puissante que j'ai pu trouver.

La beauté de ce temps n'est malheureusemnent pas en très bonne corrélation avec les idées déprimantes d'histoires qui me trottent dans la tête. Un suicide symbolique, une fuite de l'enfer et la naissance d'un monstre au creux de son chez soi.

Je me suis aussi acheté un carnet à croquis. Mon travail insatisfaisant me donne l'envie furieuse de création visuelle, n'importe laquelle.

Voilà donc tout ce qui se passe sur la planète Philippe. À vous.